Seigneurie du Triton

Lake Edward Club

Comme on l’a vu précédemment, le chemin de fer a contribué au développement des clubs de chasse et pêche, notamment le long de la voie entre Québec et le Lac St-Jean. La venue des sportsmen sur ces territoires assurait une bonne clientèle à Québec & Lake St.John Railways. Pour consolider cet acquis, la compagnie a obtenu un territoire qui lui serait exclusif et sur lequel elle pourrait recevoir les chasseurs et les pêcheurs. Ce territoire étant celui du lac des Grandes Îles, connu aujourd’hui sous le nom de lac Édouard, ainsi rebaptisé, semble-t-il, en l’honneur du Prince Édouard, fils de la reine Victoria, et qui deviendra, plus tard, le roi Édouard V11 d’Angleterre

Ce lac était un des plus beaux de la province, avec ses 20 milles de longueur, ses magnifiques baies et ses nombreuses îles. Au milieu des années 1880, lorsque la compagnie de chemin de fer atteignit ce secteur avec sa voie en construction, elle se réserva une portion du territoire en faisant la promotion auprès d’une riche clientèle de sportsmen américains.


La gare du lac Édouard et le Laurentide House vers 1890.

Source : Québec L’épopée de la forêt
Auteur : Sylvain Gingras
Page 345

Pour en savoir davantage, procurez-vous les livres L’épopée de la forêtÀ l’époque des pionniers et Les prestigieux clubs Triton et Tourilli dans notre boutique en ligne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Trip Advisor
Aubergiste de la forêt

Soyez informé

Inscrivez-vous à notre bulletin de nouvelles!
La Seigneurie du Triton