Seigneurie du Triton

Histoires cocasses d’orignaux et sites d’observation aujourd’hui au Triton

Il arrivait parfois que les rencontres des garde-feu avec les grands animaux de la forêt les placent dans de drôles de situations. un jour, Uldéric et Paul Beaupré, de Saint-Raymond, patrouillaient le secteur du Lac Moìse. Uldéric demanda à son jeune frère de monter jusqu’à la tour au haut de la montagne. Paul, qui en était à ses débuts comme garde-feu, craignait un peu d’aller seul jusqu’à la tour, entendant de tous côtés des bruits d’animaux. Il partit quand même, et sur le chemin du retour, il fut suivi par un jeune orignal. Paul marcha de plus en plus vite, et le jeune cervidé faisait de même. Quelques instants plus tard, Uldéric, qui attendait son frère au camp des garde-feu sur la rive du lac, vit soudain sortir du bois une mère orignal courant à vive allure. La mère était suivie par Paul, lui-même poursuivi par le jeune orignal. Uldéric rangea l’incident dans son répertoire d’histoires drôles.


Camp au lac Moìse.

Un autre incident cocasse se produisit lors de la construction d’une tour. L’équipe de garde-feu chargée d’ériger cette tour était composée d’Uldéric et Paul Beaupré, de même que d’Arthur Genest et de son fils, du Lac-au-Sable. Une fois la construction terminée, ils décidèrent d’ouvrir un nouveau portage, en direction du lac Petry, ce qui leur éviterait un long détour lorsqu’ils s’en retournaient au lac Trois-Caribous. Ils installèrent leur campement, composé de deux tentes, en plein dans la « trail » d’orignal. Les tentes étaient de chaque côté de la piste, et étaient reliées par une pièce de bois qui les maintenait en place. Uldéric Beaupré était allé travaillé dans le portage, lorsqu’à sa grande surprise, il « fit lever “un orignal. L’animal se mit à marcher dans sa ‘trail’ descendant la montagne. Paul Beaupré travaillait un peu plus bas, quand il vit l’orignal passer près de lui. Il se cacha derrière un arbre, et frappa très fort des mains, ce qui fit décamper l’orignal, qui courut droit vers le campement .  Arthur Genest et son fils occupaient à ce moment l’un e des tentes. L’orignal, dans sa course, arracha le long morceau de bois qui reliait les tentes, et emporta le campement. Arthur Genest reçut le morceau de bois sur la tête. Lui et son fils sortirent de la tente, se demandant si le ciel n’était pas en train de leur tomber dessus !  Ils se rendirent compte qu’un orignal était passé par là à toute allure, mais le cervidé avait déjà disparu dans le bois. Ils pensèrent alors que les frères Beaupré leurs avaient joué un tour, en détournant volontairement l’animal vers leur tente .À leur retour, ces derniers furent invités à expliquer ce qui s’était passé, mais firent mine de ne s’être aperçu de rien ! Les Genest en furent quitte pour une bonne peur  : Arthur, quant à lui, resta quelques jours avec une grosse bosse sur la tête.


On s’imagine la surprise des garde-feux à l’intérieur de la tente après le passage de l’orignal.

Il existe un site d’observation des orignaux avec deux miradors autour d’un étang à la Seigneurie du Triton, nous vous recommandons de visiter le site le matin très tôt, avant même le petit déjeuner, en nombre très restreint afin de favoriser un climat de silence.  Toutefois, il faut savoir que les animaux sont une faune sauvage, par conséquent, ils se méfient de la présence humaine et tentent de l’éviter, il n’est donc pas assuré de pouvoir les observer.  Nous avons dans les dernières années pu faire plusieurs observations, et ces dernières se font régulièrement à la fin de l’automne, parfois, nous pouvons voir l’orignal traverser à la nage la rivière, à un autre moment, ce sera ses traces que nous verrons, car il emprunte souvent les sentiers des humains, mais s’arrange pour le faire à des moments propices où nous y sommes absent.  L’histoire la plus cocasse des années modernes du Triton s’est fait une journée de fermeture d’automne, le matin, l’orignal s’est retrouvé sur la plage devant le Club House, il arpentait cette dernière, il prit à un moment une pause et resta quelques instants immobile, et du haut de l’escalier, de l’angle que nous pouvions le voir, il semblait s’être assis sur le quad (VTT) qui se trouvait stationné sur la plage, c’était une image tout à fait savoureuse, un orignal au volant d’un 4 roues!


Une femelle orignal et son petit passant près d’un fil de téléphone.


Un employé au club Triton, Phillias Rivard, a attelé un jeune orignal pour le transport du matériel autour du club house.


Photos courtoisie famille Lirette.


Photo courtoisie famille Lirette.

Sans oublier nos amis les castors, vous les verrez généralement à l’eau, à nager, avec seulement leur petite tête qui se balade, lorsqu’il en a assez de se faire observer, il vous fera savoir en tapant de la queue sur la surface de l’eau avant le grand plongeon.  S’ils ne se présentent pas, il est parfois possible de s’approcher de la hutte et d’entendre dans le silence de la nature, les castors qui sont à l’intérieur et qui travaillent.

Source : Le club Triton
Auteurs :
Sylvain Gingras
Sonia Lirette
Charles Gilbert
Page 156-157

Forfait l’astronomie à la Seigneurie du Triton

Découvrez le ciel étoilé surplombant la magnifique Seigneurie du Triton. Encadré d’astronomes qualifiés et passionnés pendant un weekend unique et scintillant !  Le site étant éloigné de pratiquement toute pollution visuelle, la visibilité du ciel noir et de ses étoiles est incroyable. La Seigneurie du Triton est présentement en procédure afin d’obtenir une accréditation de l’International Dark Sky Association en tant que Réserve de ciel étoilée, notre territoire est protégé, et pourquoi ne pas faire de même avec notre ciel ?

Observation de la faune et des oiseaux en pourvoirie

L’ornithologie est un univers fascinant que la Seigneurie du Triton vous invite à découvrir. Venez vous émerveiller devant les plumages chatoyants, les envols gracieux et les sons flûtés de notre faune ailée. L’observation de la nature, de la faune et surtout des oiseaux sauvages est à portée de main grâce au forfait ornithologie de la Seigneurie du Triton. Cette activité vous permet de pratiquer le loisir ornithologique sur notre territoire accompagné d’un guide d’expérience, ou de façon autonome pour les ornithologues plus indépendants.

Pour en savoir davantage, procurez-vous les livres L’épopée de la forêtÀ l’époque des pionniers et Les prestigieux clubs Triton et Tourilli dans notre boutique en ligne.

Trip Advisor
Aubergiste de la forêt

Soyez informé

Inscrivez-vous à notre bulletin de nouvelles!
La Seigneurie du Triton